AS IF I AM NOT THERE

Un film de Juanita Wilson
avec Natasha Petrovic, Fedja Stukan, Stellan Skargård, Miraj Grbic

Genre : Drame Historique
Durée : 109mn
Année de production : 2010
Sortie en salle : 27 Février 2013
Origine : Irlande / Macédoine / Suède
Télécharger l'affiche du film
Télécharger le dossier de presse

SYNOPSIS

L’histoire d’une jeune femme de Sarajevo dont la vie est brisée le jour où un jeune soldat entre dans son appartement et lui dit de préparer ses affaires. Emprisonnée avec d’autres femmes dans un entrepôt situé dans une région lointaine de Bosnie, elle apprend vite les règles et la vie du camp. Le jour où elle est choisie pour «amuser» les soldats, le vrai cauchemar commence.
Pour survivre, elle prend une décision qui changera sa vie pour toujours.

Inspiré d'un célèbre roman de Slavenka Drakulic, AS IF I AM NOT THERE raconte le combat quotidien d'une femme pour sa survie. La réalisatrice Juanita Wilson y dénonce avec force les crimes de guerre en Bosnie-Herzégovine et livre au final un message plein d'espoir et d'humanité. Porté par l'incroyable performance de la jeune actrice Natasa Drakulic,  ce drame poignant a remporté de nombreux prix (meilleur film, meilleure réalisatrice, meilleur scénario) à l'"Irish Film & Television Awards" (les César irlandais) et représenté l'Irlande à l'Oscar du meilleur film étranger. 




PRIX ET FESTIVALS

Sélection Officielle du Festival de Toronto 2010
Première Mondiale

Festival International du Film du Caire 2010
Pyramide d’Argent

Sélection Officielle du Festival de Palm Springs 2011

Irish Film and Television Academy Awards 2011 (IFTA)
Meilleure Réalisatrice
Meilleur Scénario
Meilleur Film
Nommé aussi dans les catégories “Meilleure Photographie”, “Meilleur Montage” et “Meilleure Actrice Internationale”

Sélection Officielle du Festival de Berlin 2011
Nommé pour le “Film le plus utile de l’année”

Festival du Film de Phoenix 2011
“Meilleur Film Etranger”

Festival International du Film d’Istanbul 2011
“The Film Award of the Council of Europe”

Festival International du Film de Seattle 2011
Meilleure Actrice

Long Island International Film Expo 2011
Meilleur Film

Festival du Film de Woods Hole 2011
Prix du public pour le Meilleur Film Dramatique

Oscars 2012

Le film a représenté l’Irlande dans la catégorie “Meilleur Film Etranger”


CRITIQUE PRESSE

"Le saisissant portrait d’une jeune professeur cherchant coûte que coûte à sauver sa peau. Juanita Wilson fait preuve d’une étonnante subtilité, calquant son regard sur la posture de la protagoniste. Bouleversant ! " Critikat.com.

"Soutenu par Amnesty International, récompensé dans une dizaine de festivals, As if I am not there n’est pas un simple témoignage « pour ne pas oublier ». 
Au-delà de l’effroyable réalité montrée et du traumatisme physique et psychique dont il rend compte, le film s’interroge sur le lien entre individus dans un contexte de guerre, la manière dont chacun lutte pour sa survie, l’ambivalence des comportements et l’insondable mystère de la noirceur humaine. "
La Croix.

"Plus sobre que le film d'Angelina Jolie sur le même sujet (Au Pays du sang et du Miel), celui de Juanita Wilson n'en est pas moins éprouvant - la torture, même hors champ, est tout aussi insupportable. Il est également moins démonstratif: As If I'm Not There choisit un angle plus intimiste, à travers la résistance de son héroïne. Le film secoue durablement. " L'Express.

"Sur un sujet fort, Juanita Wilson livre un premier long métrage puissant et personnel." Fiches du Cinéma.

"Inspiré par le témoignage de l'écrivain croate Slavenka Drakulic, le film veut dénoncer la sombre réalité de la guerre de Bosnie-Herzégovine. La cinéaste Juanita Wilson, irlandaise, laisse vite de côté, cependant, les enjeux politiques, avec la description d'un rapport amoureux entre une prisonnière et un tortionnaire, chef du camp. Que ce « couple » a de charme !" Télérama.

"Yougoslavie, 1992 : Samira est au mauvais endroit, au mauvais moment, mais ce film trouve la bonne façon d’en parler. Il nous choque tout en restant humain. La réalisatrice irlandaise Juanita Wilson, qui fait ici aussi ses débuts, frappe donc un grand coup.
" Grazia.

"On est happé par ce film bouleversant sur les années de guerre en ex-Yougoslavie. Une immersion à  la  façon  d'un  documentaire,  avec  des  scènes  à  la violence  jamais  gratuite,  vues  et  vécues  à travers  les yeux  de  cette  jeune  institutrice.  Natasa  Petrovic  est bluffante de naturel pour son premier film. On ne sort pas indemne de ce film, dont le réalisme et l'économie des mots donnent encore plus de force au scénario. A voir absolument." Stud' Orléans.

"Inspiré de faits réels relatés dans le best-seller de la journaliste croate Slavenka Drakulic (Je ne suis pas là - 2002), ce premier film intense, éprouvant mais à la violence jamais gratuite et préservant malgré tout l’espérance, a raflé une multitude de nominations et de prix dans le monde entier." L'Officiel des Spectacles.



Photos du film

Cliquer sur les photos pour les télécharger



Film annonce

Film annonce